Echec scolaire : chiffres (6)

Notre Ecole est parmi les cancres de l’OCDE

 

Tous les 3 ans, L’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE) organise une enquête PISA qui mesure l’aptitude à raisonner et à apprendre des jeunes de 15 ans.

 

Ce que PISA montre, c’est qu’en Communauté française (CF), les jeunes de 15 ans ont, tous niveaux confondus, un potentiel d’apprentissage inférieur à celui de la moyenne de l’OCDE (voir tableau) et sensiblement inférieur aux deux autres communautés de notre pays (zone grisées).

 

Toutes nos écoles ne sont pas « mauvaises ». Nous avons des élèves qui réussissent aussi brillamment que ceux des pays les mieux classés. Le mauvais résultat de la CF provient du nombre très élevé d’élèves faibles ou très faibles.

 

En CF, en dépit des efforts de nombreux enseignants, la tendance à enseigner pour le « meilleur » tiers de la classe semble très accentué dès l’école primaire. En outre les écoles « élitistes » ne se soucient guère des élèves mais seulement de leur propre réputation. Il est important, pour elles, de sélectionner uniquement les élèves ayant de grandes facilités et d’éliminer rapidement les autres en les envoyant vers des filières dont ils ne veulent pas (technique ou professionnel).

 

Dès lors, la disparité entre les écoles est flagrante. Les écoles qui sélectionnent à l’entrée sont en haut de classement et celles qui reçoivent les élèves qu’elles éliminent ferment la marche.

 

pisa-2006-1


PISA est une enquête menée tous les trois ans auprès de jeunes de 15 ans dans les 30 pays membres de l’OCDE et dans de nombreux pays partenaires. Elle évalue l’acquisition de savoirs et savoir-faire essentiels à la vie quotidienne. Les tests portent sur la lecture, la culture mathématique et la culture scientifique.

 

 

 

Suite…